Intelligence artificielle : progrès et limites

Vous êtes ici

21sep2018
Intelligence artificielle

S’il est un sujet qui passionne le monde de l’informatique en ce moment, c’est bien celui de l’intelligence artificielle. Entre avancées phénoménales, inquiétudes, réussites et échecs, l’intelligence artificielle intrigue et attise les curiosités autant qu’elle fascine. Voici ce qui se passe, parmi tant d’autres actualités, dans le monde de l’IA.

Quand l’IA compose de la musique

Amadeus Code, c’est le nom de cette intelligence artificielle capable de créer des musiques. Surprenant n’est-ce pas ? L’IA fonctionne en accumulant les données de plusieurs succès musicaux. Si vous voulez tester, vous pouvez télécharger l’application sur l’iTunes Store et créer votre propre mélodie.

Si les fonctionnalités restent limitées, les possibilités sont tout de même immenses ! A partir d’une seule mélodie, vous pouvez ensuite ajouter des instruments et un rythme. Il ne reste plus qu’à laisser parler votre sens de la musique.

Quiproquo pour l’IA de Google

En 2016, l’incubateur technologique de Google dévoilait Jigsaw, une intelligence artificielle censée être capable d’attribuer une note de toxicité à un extrait de texte. Cependant, des chercheurs ont récemment décelé une faille, et pas la moindre : l’IA confondrait message d’amour et message de haine !

Il semblerait qu’il ne soit pas si compliqué de tromper l’IA de Google. En ajoutant soit des espaces, des coquilles, ou des mots inoffensifs, le système de Jigsaw n’y voit que du feu. Par exemple, en ajoutant le mot « amour », le score de toxicité s’amenuise.

Facebook développe une IA capable de lire le texte d’une image

Si cela vous paraît banal, c’est pourtant une avancée énorme ! Facebook travaille en effet au développement d’une intelligence artificielle qui serait capable de lire et comprendre du texte dans une image, photo ou vidéo.

L’IA, dénommée Rosetta, sera ainsi un atout majeur pour Facebook dans sa lutte contre les contenus interdits sur la plateforme. Aujourd’hui, Facebook se base énormément sur sa communauté d’utilisateurs qui lui signale les propos interdits. Imaginez l’avancée pour le réseau social si les fonctionnalités de Rosetta aboutissaient !

Intelligence artificielle et santé

Le MIT a développé une intelligence artificielle capable de prédire si un individu est déprimé à sa façon de parler. Si cela peut prêter à rire, c’est néanmoins une véritable aide pour les professionnels du monde de la santé. En effet, la dépression est une maladie grave et parfois difficile à déceler.

Ainsi, en développant une IA capable d’analyser des données audio et textuelles, le MIT pourrait détecter des signes avant-coureur de dépression. Actuellement, le taux de réussite de l’IA serait de 77%.

Une IA qui vous fait danser

On termine avec un tout autre sujet, celui des deepfakes. Vous voyez ce que c’est ? Mais si, c’est quand on fait dire quelque chose à une personnalité à partir d’échantillons vidéo et audio. Finalement, c’est créer une vidéo totalement fausse mais qui semble totalement vraie. Un outil à surveiller de près dans la guerre des fake news.

Mais pour finir sur un air plus léger, on vous parle ici d’une intelligence artificielle plutôt créative. En effet, elle veut vous faire danser ! Comment ? En reprenant les mouvements d’un premier sujet, appliqués et retranscrits sur un second sujet. Voici une vidéo pour mieux comprendre :